Liens

Quelques groupes de rock progressif parmi les plus représentatifs du genre:

Biographie

Phil crazyVoici quelques informations sur mon parcours musical.

Tout a commencé à l'age de 7 ans par des études de piano classique. Puis vers 18 ans, je me suis définitivement pris de passion pour la guitare.

J'ai joué dans différents groupes (pop, rock, blues, metal, dance, progressif...) et fait de nombreux concerts pendant plusieurs années. Aujourd'hui je me consacre principalement à la réalisation de mes albums que j'enregistre seul dans mon home studio. Vous pouvez télécharger la plupart d'entre eux gratuitement sur ce site (page MP3).

Quelques dates:

[1965] Naissance à St Germain-en-Laye (78)
[1972-1980] Etudes de piano classique
[1984] Apprentissage autodidacte de la guitare, 1ère expérience de groupe (clavier)
[1986-1988] Clavier du groupe Iceberg (rock français)
[1990-1997] Management d'un studio d'enregistrement
[1995] Clavier, guitariste et arrangeur de Mambo Loco (latin dance)
[1995-1996] Enregistrement de "Between 2 worlds"
[1996-2000] Guitariste du groupe Farm Street (blues rock)
[2000-2001] Ecriture et enregistrement de "The wonderful legend of sliding rocks"
[2001] Guitariste de Paradoxe (reprises pop / rock / metal)
[2006] Ecriture et enregistrement de "Forgotten paradise" et "Light waves"
[2007] Ecriture et enregistrement de "The tragic fate of Rosemary Page - Chpt. I "
[2007-2008] Ecriture et enregistrement de "Legacy of submission"
[2008] Formation du groupe "Forgotten Paradise" (rock progressif)
[2008-2011] Ecriture et enregistrement de "Ring down the curtain"
[2012-2013] Ecriture et enregistrement de "The taste of Wormwood "


Une rencontre avec la guitare

Phil en concertMon premier grand amour fut le piano. Mais aujourd'hui, la guitare est devenue mon instrument de prédilection. Petite histoire d'une infidélité...

J'ai eu la chance d'entamer mes études de piano avec un professeur très atypique. Pas question pour lui de m'obliger à suivre l'enseignement rébarbatif du conservatoire. J'ai pu ainsi progresser très vite en jouant la musique de mes compositeurs favoris (Chopin, Bartok, Rachmaninov, Moussorgsky...). Malheureusement, après quelques années, ce professeur partit enseigner dans un autre conservatoire. Ses différents successeurs furent bien moins motivants et certains ont bien failli me degoûter à jamais du clavier ! J'ai continué à jouer tant bien que mal , mais sans réelle conviction...

C'est alors que j'ai commencé à tendre l'oreille vers des groupes comme Deep Purple, Led Zeppelin ou Black Sabbath. J'étais de plus en plus attiré par la sonorité de la guitare électrique, ce qui me donna l'envie d'en acheter une. Cette première guitare était une copie bon marché de Stratocaster, vendue avec un petit ampli à transistors. Je passais alors des heures (en délaissant un peu trop mes études) à essayer de déchiffrer les riffs et les solos de mes guitaristes préférés. Et c'est ainsi que petit à petit, j'ai appris à jouer. Ce n'est peut-être pas la plus rapide ni la meilleure façon de faire, mais cela m'a permis d'exercer mon oreille.

Aujourd'hui, j'essaye désespérément de corriger toutes mes mauvaises habitudes (main droite paresseuse, désynchronisation...) et ce n'est pas une mince affaire !

Et le piano dans tout ça ? Il reste un excellent outil de composition que j'utilise régulièrement car il permet d'avoir une approche harmonique extraordinaire.


Influences

Comme tout le monde, j'ai traversé plusieurs périodes durant mon adolescence (hard rock, blues, jazz fusion, rock instrumental...) avant de trouver ma voie.

J'ai toujours affectionné les morceaux de 20 mn comme pouvaient en écrire Pink Floyd ou Yes. C'est donc tout naturellement que je me suis orienté vers le rock progressif. J'y retrouve des structures propres à la musique classique et la possibilité de mélanger des styles totalement différents dans une même chanson sans aucune contrainte.

Actuellement, mes principales influences sont Dream Theater, Pink Floyd, Yes, Rush, Pain of Salvation, Transatlantic, Neal Morse, ELP, Marillion, Porcupine Tree... je pense que vous les retrouverez souvent dans mes compos.

 

Haut de page